Sortie de toit et étanchéité en toiture

Trier par
Par ordre décroissant
Afficher

Le chauffage est un point clé du confort de la maison. Le choix de la source de chaleur est à évaluer avec précision sans omettre les accessoires qui complètent son usage. Particulièrement pour le poêle, les conduits de la fumée ainsi que les sorties de toit et les étanchéités en toiture qui vont avec, jouent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de l’équipement.

Pour éviter que la fumée ne soit refoulée dans les conduits et se propage dans la pièce à cause des fuites, la sortie de toit et les étanchéités en toiture nécessaires doivent être installées correctement et surtout être de bonne qualité.

Nous regroupons ici tout ce dont vous avez besoin pour parfaire votre chauffage au moyen de poêle à bois avec des produits de qualités à un prix plus qu’attractif. Pour l’heure, voici ce que vous devez savoir sur la sortie de toit et les étanchéités en toiture.

Importance des étanchéités en toiture

Parmi les étanchéités en toiture pour l’évacuation de la fumée issue du poêle à bois, ou la cheminée en générale, on retrouve l’embase et le solin.

Si l’embase est destinée à supporter la sortie de toit, le solin, quant à lui, assure l’étanchéité entre le revêtement du toit et le conduit de fumée traversant le toit. Dans ce cas, la sortie de toit sera constituée uniquement du conduit avec le chapeau en terminaison. Aussi, la collerette de solin est nécessaire pour ajuster parfaitement le diamètre du solin avec celui du conduit.

Ces éléments d’étanchéité en toiture sont essentiels, d’une part, pour garantir la non-infiltration de l’eau au niveau de la sortie du conduit. D'autre part, pour éviter les fuites d’air qui vont avoir un impact sur l’isolation de la toiture. Ceci entraîne ainsi la perdition de chaleur et, a fortiori, l’augmentation de la dépense liée au chauffage.

La norme pour l’installation de la sortie de toit

Les règles régissant l’installation de conduit de fumée et des ouvrages de fumisterie sont stipulées dans la norme NF DTU 21.1.

Concernant la sortie de toit des conduits, la norme stipule que le dépassement du conduit par rapport au faîtage du toit ne doit être inférieur à 40 cm. De même par rapport à un arbre situé à moins de 8 m.

Pour les toitures-terrasses ou les toits plats (à pente inférieure à 15 °), la hauteur du conduit de sortie de toit doit être supérieure à 1.20 m du point de sortie et à 1 m si le toit comprend un acrotère qui est déjà à une hauteur de 0.20 m.

En outre, l’emplacement de la sortie de toit doit être en parallèle avec la direction du vent dominant et ne doit pas déboucher dans une zone en surpression.

Toutes ses dispositions sur la sortie de toit visent à parfaire l’évacuation de la fumée en veillant à ce que le tirage soit optimal.

Quelle sortie de toit pour la pente de la toiture

La sortie de toit peut être une structure qui coffre le conduit de fumée. Une structure en maçonnerie est aussi résistante que celle en métal. Par contre, le premier est assez complexe à monter. Dans tous les cas, l’embase reste d’actualité. La sortie de toit offre un meilleur rendu sur le toit.

Comme mentionner précédemment, pour plus de simplicité, l’évacuation de la fumée peut se faire au moyen d’un conduit avec un chapeau en finition. Rappelons que c’est le solin qui vient en étanchéité de la toiture dans ce cas.

Quelle que soit la pente de votre toit, les étanchéités en toiture sont disponibles en nombreuse inclinaison afin que la verticalité de la sortie de toit soit effective.

Patientez...

Vous venez d'ajouter ce produit a votre panier

{{var product.name}}
Continuer vos achats
Aller au panier